Introduction: Présentation succincte du monologue 

                                                                                         

Je m’appelle « Nom du candidat », et je voudrais parler de/du/de la/de l’/des/ « thème général » et plus concrètement de/du/de la/de l’/des/ « thème plus spécifique ». 

1-Présentation du document

Si on connaît tous les éléments : 

« Titre du document » est un article extrait du journal/du magazine/ du site internet « Nom de la source ». Il a été écrit par « auteur » et a été publié en/le « Date de la publication ». 

Si on n’est pas sûr de la source ou qu’on ne la connaît pas ​

 

Proposition 1, on ne connaît pas l'auteur ou la date de publication: : « Titre du document » est un article probablement extrait d’un journal ou d’un magazine appelé « Nom de la source (Si on la connaît) ». On ne connaît pas « l' auteur » mais il a été publié en/le « Date de la publication ». 

Proposition 2, on ne connaît ni l'auteur, ni le date de publication: « Titre du document » est un article probablement extrait d’un journal ou d’un magazine appelé « Nom de la source (Si on la connaît) ». On ne connaît ni « l'auteur » ni la « Date de la publication ».

Exemple concret: Trop de télé nuit gravement aux enfants” est probablement un article extrait d'un magazine ou d'un journal appelé “La croix”. Il a été écrit par Sylvain Michelet et a été publié en 2007 le 5 mars 2007. Il parle de l'influence de la télévision sur les enfants.

Parler du/ de la/ des

Parler sur => NUNCA 

 

2-Résumé : avec nos propres mots.

 

Selon l'auteur/ D'après l'article

L'auteur souligne l'importance de....

Le journaliste semble plutôt pour /contre... . 

On donne les informations essentielles du texte, sans le copier, comme si on résumait l'article à quelqu'un qui ne l'a pas lu. On peut faire référence aux chiffres, mais pas tout répéter. 

Verbes du langage indirect   

  • Dire que   

  • Parler de   

  • Expliquer que  

  • Préciser que  

  • Annoncer que  

  • Affirmer que    

  • Souligner  

L’auteur dit que la crise d’adolescence est une fatalité.  

Le texte parle de l’écologie.  

Les experts affirment que le taux de chômage va augmenter dans les années à venir.   

La psychologue explique que les gens sont plus stressés aujourd’hui, même si les conditions de travail sont meilleures qu’avant. Selon elle, le mal de la société moderne est plus insidieux.   

Les médias ont annoncé que Donald Trump a gagné les élections de justesse.   

Le magazine de la santé souligne l’importance de manger 5 fruits et légumes par jour.    

La société d’aujourd’hui est bien différente a précisé le psychologue, Docteur Hyde, elle est à la fois plus ouverte, et plus fermée.   

Parler du point de vue 

  • Être contre--> Être en contre  = NON  

  • Être pour    

  • Défendre   

  • Réfuter  

  • Nier   

Étant donné le ton du texte, on remarque que l’auteur est contre le système éducatif français actuel.   

En revanche, le ministre de l’éducation semble être pour, vu qu’il a annoncé ne rien vouloir changer lors d’une conférence de presse. D’ailleurs, il défend les valeurs de l’enseignement d’aujourd’hui.   

Le président de la République réfute les arguments de l’économiste Monsieur Picsou.  

On ne peut pas nier que les choses vont mal dans le pays, vu la conjoncture actuelle. 

 

3-L'expression d'un point de vue: Le monologue

 

a- faire ressortir une problématique par rapport au texte. 

 

On doit créer une problématique, c'est-à-dire une question qui pousse à la réflexion.  

La problématique doit avoir un lien avec le sujet évoqué dans le texte, mais il ne faut pas reprendre les idées. Il faut donner les siennes, avec nos propres arguments. Ces arguments peuvent venir de la culture générale de la personne (un article qu'elle a lu, un documentaire) ou de son expérience personnelle. La "preuve" ne doit pas forcément être vraie, seulement vraisemblable.  

B- Exposer deux points de vue différemment

On essaye toujours de créer d'opposer deux points de vue, comme pour faire une liste de "pour" et de "contre".  

En général, on crée la problématique en se posant une de ces quatre questions:  

  • Est-ce facile ou non ? -  Est-ce facile d'être écolo ? 

  • Est-ce possible ou non ?- Est-il possible d'échapper aux tentations de la malbouffe ou non ?

  • Est-ce une bonne chose, une mauvaise chose ? - Le téléphone portable, est-ce une bonne chose ou non ?  

  • Est-ce mieux aujourd'hui ou pire qu'avant ? - Les handicapés sont-ils mieux intégrés aujourd'hui ? 

 

Exemple développé: La télévision, est-ce une bonne chose ou une mauvaise chose ?

Idée- preuve/exemple- développement.

 

La télévision pose de nombreux problèmes aux enfants, notamment pour l'imagination. En effet, des scientifiques ont réalisé une étude, dans laquelle ils devaient dessiner. Les enfants qui regardaient la télévision plus de deux heures par jour avaient un style plus simpliste que les autres, très imaginatifs...

 

De plus...... 

 

D'un côté/d'un autre côté.... (télévision négative)

  1. Perte d'imagination – expérience dessin : les enfants qui regardent la télévision + de 3h par jour  ont des dessins moins évolués.

  2. Violence- films/ informations:: Le jour des attentats du 11 septembre, on voyait en boucle, la vidéo des victimes qui sautaient par la fenêtre..

  3. Pas de communication avec la famille ou les amis.-L'enfant ne sort plus.

 

D'un autre côté/ d'autre part... (télévision positive)

  1. Augmentation de l'Imagination- films fantastiques, ateliers de bricolage... -

  2. Emissions éducatives/valeurs.- Doraemon (l'amitié, le courage)-

  3. Communication meilleure avec la famille ( soirées films, un sujet pour parler, ateliers cuisine vu à la télévision fait avec les parents.)

 

Conclusion

 

Mini résumé: Comme nous avons pu le voir, la télévision a des aspects négatifs et positifs, elle permet à l'enfant de prendre conscience du monde autour de lui, mais elle peut aussi le pousser à se renfermer sur lui-même.  Je crois que c'est un outil indispensable aujourd'hui, il faut vivre avec son temps, c'est juste une question de dosage. Il faut user, pas abuser.

© Copyright 2016 Franç'Art

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now